Les mannequins se refont une beauté au Musée Jules baudou

Les mannequins se refont une beauté au Musée Jules baudou

Le Musée Jules Baudou recèle de bien des trésors. Mais parfois, les trésors sont là où l’on ne s’y attendait pas. Créé en 1935, ce Musée présente dans ses collections les costumes locaux des « Belles Agathoises », sur des mannequins « obsolètes » de la fin du 18ème siècle, récupérés dans des magasins de mode d’Agde qui n’en voulaient plus. Du fait de leur caractère historique, ils ont autant de valeur que les vêtements qu’ils supportent. Dès lors, une opération de restauration a été entreprise plus de 100 ans après leur création. Deux campagnes ont été mises en place dans ces dernières années, traitant les bustes et surtout les visages où divers matériaux étaient employés comme la cire, le bois et le caoutchouc. En février 2019, la seconde opération de restauration a mis l’accent sur les mains et les bras qui ont souffert de leur usage : décolorations, doigts cassés, carnation disparue, mains déformées ou encore bras fendus. Les mannequins, entièrement restaurés, sont désormais prêts à être revêtus et à regagner leurs vitrines.