Plan de Prévention des Risques Naturels d’Inondation (PPRi)

Le PPRI, un plan élaboré par les services de l’Etat

La commune d'Agde, commune littorale à l’embouchure du fleuve Hérault, est une commune soumise au risque inondation. Depuis 1999, le Plan de Prévention des Risques Inondations (PPRI) reconnaît juridiquement ce risque lié au fleuve Hérault et au Canal du Midi, et soumet le territoire communal à différentes prescriptions relatives à l’occupation du sol.

Par arrêté préfectoral du 4 Juillet 2011, le PPRI d'Agde a été mis en révision pour intégrer le risque lié à la submersion marine. Cette révision intervient suite à la tempête Xynthia sur le littoral Atlantique, qui marque un durcissement de la politique de l'État à l'égard du risque inondation : elle s'appuie dorénavant sur un principe de précaution absolu qui consiste à vouloir supprimer au maximum tout risque en zone inondable.

Un PPRI qui intègre un nouveau risque, le risque de submersion marine, et qui impacte de nombreux nouveaux secteurs

Sur Agde, plus de la moitié du territoire communal est exposée au risque inondation. Avec ce projet de PPRI révisé et l'intégration du risque de submersion marine, la superficie exposée au risque défini par les services de l'État a augmenté de près d’un quart par rapport au PPRI précédent.

Sur Agde, plus de la moitié du territoire communal est exposée au risque inondation. Avec ce projet de PPRI révisé et l'intégration du risque de submersion marine, la superficie exposée au risque défini par les services de l'État a augmenté de près d’un quart par rapport au PPRI précédent.

Par ailleurs, compte tenu de la radicalisation de la politique de l’Etat liée au risque inondation, suite notamment au « traumatisme Xynthia », la réglementation sur les zones à risques devient plus contraignante que sous le précédent PPRI. Elle empêche par principe toute nouvelle urbanisation ou construction sur les terrains vierges situés en zones rouge, même en secteur déjà urbanisé (dents creuses, …) ; elle contraint très fortement voire rend impossible certaines transformations ou changements de destination, dès lors qu’ils « augmentent » la vulnérabilité des biens (par exemple, création de logements supplémentaires dans un immeuble, changement de destination de hangars en bureaux, création de hangars ou de serres agricoles, etc…).

L'impact est donc majeur sur le potentiel de développement de notre ville, en termes d’extension urbaine et surtout, de renouvellement urbain.

Au cours de la procédure d'élaboration, le Conseil Municipal en date du 17 décembre 2013 a eu à émettre un avis sur le projet de PPRI élaboré par les services de l'Etat.

Finalement le nouveau PPRI a été approuvé par le Préfet dans son arrêté du 15 mai 2014.

 

 

 

Le dossier PPRI

 

 

 

 

Le dossier Territoire à risque important d'inondation (TRI)

 

 

 

 

 

Le PPRI en cours sur la vile d'Agde est consultable sur le site internet des services de l'Etat dans l'Hérault : 

http://www.herault.gouv.fr/content/download/15160/97531/file/PPRI_Lien_vers_serveur_FTP.pdf

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Mme La Directrice de la DDTM de l’Hérault (Bâtiment Ozone – 181 place Ernest Granier – CS 60556 – 34 064 MONTPELLIER Cedex 2 – 04.34.46.60.00), ou en Mairie d’Agde, le service Urbanisme (CAHM – 04.67.94.64.80).